Réserver une table
Réserver une table
Cubana Café- Bar à cocktails à Paris illustration pour Le cocktail Daiquiri : Au premier plan, on y voit un Daiquiri fraîchement préparé dans un verre classique, garni d'une tranche de lime. Autour du verre, des ingrédients comme des demi-limes ajoutent à l'ambiance. Le décor arrière-plan offre un aperçu des rues colorées de La Havane, renforçant le caractère typiquement cubain de l'image. L'ensemble crée une atmosphère vibrante et attrayante qui évoque l'essence et l'histoire du Daiquiri.

Les origines du Daiquiri

Bienvenue au Cubana Café, votre destination de prédilection à Paris pour découvrir l’authenticité et le charme des cocktails cubains. Aujourd’hui, nous vous invitons à explorer l’univers du Daiquiri, un cocktail emblématique qui capture l’essence de Cuba dans chaque gorgée.

Le Daiquiri : Un Voyage à travers le Temps et les Saveurs au Cubana Café

L’histoire du Daiquiri est aussi riche que ses saveurs. Né à la fin du 19ème siècle à Cuba, ce cocktail a été inventé par des ingénieurs américains travaillant dans une mine de fer près du village cubain situé non loin de Santiago de Cuba. Cherchant à rafraîchir les longues journées sous le soleil des Caraïbes, ils mélangèrent du rhum local, du citron vert et du sucre pour créer ce qui deviendrait un des cocktails les plus célèbres au monde.

Cité pour la première fois par F.S. Fitzgerald dans son ouvrage This side of Paradise, cette boisson a été présentée dans les années 1920. Le cocktail aurait été inventé par un ingénieur américain, Jennings Cox, qui était à Cuba au moment de la guerre hispano-américaine.

Il est aussi possible que William A. Chanler, un élu américain qui acquit les mines de fer de Santiago en 1902, importât la recette du cocktail dans les boîtes de nuit new-yorkaises la même année. La formulation évolue lorsqu’Ernest Hemingway (surnommé « Papa » par les Cubains), qui souffrait d’une forme de diabète, aurait demandé en 1932 au chef barman du Floridita, Constantino Ribalaigua, de lui préparer un daiquiri avec 2 doses de rhum (doble en espagnol) mais sans sucre. Ce « daïquiri Floridita » prit progressivement le nom de « papa doble »4.

Au départ, la boisson était servie dans un grand verre rempli de glaçons. Une cuillère à café de sucre était versée sur la glace et un citron ou deux étaient pressés sur le sucre. On ajoutait enfin le rhum. Aujourd’hui, le daïquiri est mélangé dans un shaker : les ingrédients sont identiques, et le tout est servi dans un verre à cocktail.

La Recette Classique

Au Cubana Café, nous respectons la tradition en préparant ce célèbre cocktail dans sa forme la plus pure :

  • 2 oz de rhum blanc cubain
  • 1 oz de jus de citron vert frais
  • 2 cuillères à café de sucre

Ces ingrédients sont vigoureusement secoués avec de la glace et servis dans un verre à cocktail glacé, garni d’une rondelle de citron vert. Simplicité et fraîcheur sont les clés de ce classique intemporel.

Venez Découvrir le Meilleur Daiquiri à Paris

Au Cubana Café, nous ne nous contentons pas de servir des cocktails ; nous offrons une expérience. Chaque Daiquiri raconte une histoire, celle d’une île riche en histoire et en culture. Nos barmans experts sont toujours prêts à partager leur passion pour la mixologie et à vous faire découvrir pourquoi le Daiquiri reste un pilier de la culture du cocktail.

Si vous êtes un amateur de cocktails, une visite au Cubana Café s’impose pour savourer un véritable Daiquiri cubain. Laissez-nous vous transporter à Cuba le temps d’un cocktail et découvrez pourquoi notre bar est la référence parisienne pour les amoureux des cocktails cubains.

Related Posts